Suisse, Allemagne et la vie privée sur Facebook

Il y a un nouveau problème épineux à traiter à l’horizon pour Facebook. L’autorité chargée de la vie privée de la Suisse et l’Allemagne enquête sur les politiques adoptées par le réseau social pour permettre à ses utilisateurs d’envoyer des images, des vidéos et autre matériel se référant à des tiers, lorsque ceux-ci ne fournissent pas leur consentement explicite.

Actuellement, chaque fois que vous voulez obtenir du contenu, il vous est demandé explicitement si vous avez le droit de le faire, mais ce n’est pas suffisant selon Hanspeter Thuer, commissaire suisse pour la protection des données personnelles.

Facebook, quant à lui, a répondu à la question en montrant la volonté de discuter des solutions possibles à adopter pour accroître la sécurité et la légalité de ce qui apparaît sur les panneaux de ses membres.
Voici ce qu’a déclaré un porte-parole de l’entreprise dans les colonnes du Los Angeles Times:

C’est une pratique courante que les organes compétents nous informent des risques potentiels pour la vie privée et à chaque fois que nous sommes confrontés à la question, nous répondons et clarifions tous les doutes. Dans la plupart des cas, les arguments avancés répondent à la demande des autorités.
Nous travaillons en étroite collaboration avec les responsables dans de nombreux pays, dans le but de remédier à certains problèmes comme celui-ci dans l’intérêt des deux parties. Nous trouvons cette attention utile à nos pratiques et nous sommes sûrs que Facebook ne contreviendra pas aux lois sur la confidentialité, assurant un service sûr et satisfaisant pour les utilisateurs.

La réponse est clairement et délibérément diplomate et destinée à apaiser les esprits avant que la question ne soit amplifiée, s’ajoutant aux critiques, déjà nombreuses, dont les réseaux sociaux sont confrontés quotidiennement.

Les récents changements apportés aux paramètres de confidentialité, aspects qui n’ont pas manqué de faire discuter, laissent apparaître la disponibilité, de la part de Facebook, à s’impliquer à adapter sa structure aux besoins du service.

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s